Lancer un nouveau blogue ressemble un peu à débuter une conversation

Lancer un nouveau blogue ressemble un peu à débuter une conversation. Lancer un blogue de recherche s’apparente à entamer une enquête : cela exige d’explorer une quantité phénoménale d’information tout en demeurant concentré sur quelques questions-clés. Il faut utiliser le processus de rédaction pour penser, réfléchir, construire ses idées et les mettre à l’épreuve. Il importe aussi de partager et d’organiser l’information et d’échanger avec des semblables dans l’espoir de les faire contribuer à la discussion, élaborer vos idées et vous corriger, vous questionner ou vous guider dans la bonne direction. Bref, un blogue de recherche exige de poser des questions importantes, de chercher à obtenir des commentaires et à recueillir des idées, voire les accumuler. Cela dit, il faut aussi livrer ses connaissances, les partager et les développer à l’aide des commentaires et des réponses recueillis.

Le programme Passeport pour ma réussite a toujours accordé de l’importance au questionnement, à l’écoute attentive et au dialogue engagé. Le programme a vu le jour à la fin des années 1990, dans le Regent Park de Toronto, la plus ancienne et la plus grande communauté de logements subventionnés au Canada. Face au nombre croissant d’actes de violence et au taux de décrochage scolaire au secondaire deux fois plus élevé que la moyenne de Toronto, Carolyn Acker et Norman Rowen, fondateurs du programme, se sont engagés à briser le cycle de la pauvreté par l’élaboration d’un programme visant à répondre aux besoins complexes de la communauté et par l’adoption du modèle de relève communautaire du docteur Jack Geiger. Ils visaient ainsi à donner une chance aux jeunes de cette communauté démunie d’acquérir la formation et les compétences requises pour revenir à Regent Park en tant que professionnels et contribuer à sa transformation. Maintenant connu sous le nom de Passeport pour ma réussite, le programme qu’ils ont créé a été élaboré conjointement avec la communauté, en tenant compte de ses commentaires. Les fondateurs ont également consulté des études externes sur la prévention du décrochage, la relève communautaire et le développement des jeunes et des communautés, mais leur principal objectif demeurait bien simple et centré sur la communauté : rassembler les gens par la collaboration, la consultation et l’écoute.

Nous avons mobilisé la communauté et partagé la vision de la relève communautaire par la création de groupes de discussion. En collaborant avec les agences communautaires et les membres de la communauté, nous avons recueilli les commentaires de celle-ci en vue de développer une proposition qui permettrait de réaliser notre vision. […] Lancé en septembre 2001, le programme avait été conçu l’année précédente à l’aide d’un cadre de recherche-action pour définir les expériences et les obstacles perçus en matière d’éducation et d’emploi de la communauté, en plus d’un examen des pratiques exemplaires de programmes connexes. Le processus s’est appuyé sur les bases solides du développement communautaire […], une méthodologie de recherche-action, une approche axée sur les résultats et une volonté de briser le cycle de pauvreté et de désespoir qui pesait sur la communauté depuis longtemps. Nous avons créé le programme Passeport en consultant la communauté, les agences communautaires et les écoles locales dans le cadre du processus de recherche-action (Acker & Rowen, 2013, p. 65).

Ce blogue de recherche a pour but de poursuivre la tradition de Passeport pour ma réussite, qui consiste à se questionner et à écouter les jeunes, leurs parents et tuteurs, les dirigeants de la communauté, les professionnels de première ligne qui travaillent avec les jeunes dans de nombreuses communautés diversifiées, les chercheurs et les décideurs. Il peut être délicat de travailler avec les jeunes. La recherche, le développement, la mise en œuvre et l’amélioration des programmes et méthodes axés sur les jeunes sont des tâches complexes et exigeantes. Ceux qui possèdent une certaine expérience dans ce domaine savent qu’il n’existe pas de réponse facile, de panacée ou d’arme secrète. Peu importe le contexte, la seule façon de travailler efficacement est de se montrer profondément humain, humble et patient, et de s’efforcer d’apprendre par le dialogue. Le blogue de recherche est conçu selon cette philosophie. Nous poserons des questions importantes, nous écouterons des voix diversifiées qui semblent parfois discordantes et nous accumulerons des connaissances. Si tout cela vous semble important, vous suivrez certainement notre travail avec intérêt.